Être dépendant de soins

Avec l’âge, le risque de voir ses capacités physiques et mentales diminuer est plus important. Et si vous êtes finalement dépendants, vous avez besoin d’aide. Comment organiser cette prise en charge?

Être soigné et pris en charge (à la maison ou en dehors)

Un proche pour s’occuper de vous 

Cette option, idéale dans la mesure où vous restez dans un environnement familier, demande une réflexion approfondie, car les répercussions sur le proche soignant ne sont pas des moindres. Les deux parties doivent discuter ouvertement du type de prise en charge souhaité, en tenant compte des souhaits et possibilités de chacun. L’accord trouvé n’est jamais définitif. La situation de l’une ou l’autre des parties peut changer, imposant un réexamen des besoins et la recherche d’une nouvelle solution. Soyez ouvert aux besoins de vos aidants (par ex. l’acquisition d’une aide technique ou le recours à un service de repas à domicile). À la longue, les soins durables ne peuvent être assurés sans services professionnels. Il n’est pas rare que les aidants aient du mal à respecter les limites qu’ils se sont fixées. Aidez-les à se ménager et à trouver une solution viable.

Faire appel aux services d’aide et de soins à domicile

Lorsque les moyens propres et les solidarités familiales ou de voisinage ne suffisent plus, vous pouvez faire appel des services professionnels, dont les services d’aide et de soins à domicile. Leur intervention favorise le maintien de l’autonomie en apportant des soins, une prise en charge et des conseils. Ce services peuvent aussi se heurter à des limites, notamment si une présence très intense est nécessaire sur une longue période ou encore si la sécurité des personnes n’est plus assurée.

Un employé à la maison

A l’instar d‘un nombre croissant de ménages en Suisse, vous avez la possibilité d’employer à votre domicile une personne, par exemple une auxiliaire de santé CRS ou une migrante, qui vous accompagnera et vous soignera dans la vie quotidienne. Il faut veiller à donner à cet engagement un cadre équitable. Le respect des heures de repos, par exemple, étant le garant d’une bonne prise en charge. Des sites comme ceux de l’administration fédérale, Pro Senectute, www.careinfo.ch ou le bureau de l’égalité de la ville de Zurich fournissent des informations utiles sur l’emploi des travailleurs domestiques et les conditions-cadres à respecter.

Le placement familial

Vous participez à votre guise à la vie familiale, tout en bénéficiant de soins et d’une prise en charge. En règle générale, l’hôte responsable dispose de connaissances de base en matière de soins et d’assistance. Les soins dispensés à la personne accueillie lui donnent droit à une rémunération.

Entrée à l’EMS

Pour de nombreuses personnes, la perspective d’emménager dans un foyer est douloureuse. Mais un tel changement s’avère parfois incontournable. Avant de vous inscrire, il est important de définir vos attentes et conceptions personnelles et de les comparer avec les offres de foyers. Il est également recommandé de désigner un tiers de confiance, habilité à exprimer votre volonté au cas où vous ne seriez plus en mesure de le faire. Songez suffisamment tôt à la possibilité d’entrer dans un EMS.

Financement des soins

Allocation pour impotents de l’AVS ou de l’AI

Les personnes qui dépendent depuis plus d’un an et dans une large mesure de l’aide permanente de tiers pour accomplir les actes ordinaires de la vie ont droit à une allocation pour impotents, pour autant qu’elles soient domiciliées et résident en Suisse. L’allocation est calculée en fonction du degré d’impotence.

Prestations complémentaires à l’AVS et à l’AI

Les personnes percevant une rente AVS ou AI ont droit, en vertu de la loi et de la Constitution, à un niveau de vie minimum. Les rentiers domiciliés et résidant en Suisse, dont les besoins vitaux ne sont pas couverts par les prestations d’assurance régulières ou d’autres revenus, bénéficient de prestations complémentaires (PC) adaptées à leurs besoins. Le calcul des PC varie suivant que la personne vit dans un foyer ou à domicile. En règle générale, les PC sont versées par la caisse cantonale de compensation (lieu de résidence) et sont à faire valoir auprès de cette instance.

Remboursement de frais de maladie et d’invalidité

En sus de la prestation complémentaire mensuelle, les bénéficiaires de prestations complémentaires (PC) peuvent obtenir le remboursement de frais de maladie et d’invalidité (occasionnés en Suisse au cours des 15 mois précédents) qui ne sont pas couverts par l’assurance-maladie ou une autre assurance. Il s’agit notamment des frais médicaux, des frais de dentiste, de médicaments, de soins et d’assistance à domicile, de la participation de l’assuré, ou encore de cures et de régimes alimentaires particuliers. Les offices compétents vous renseigneront sur les conditions à remplir pour obtenir des PC à l’AVS et à l’AI.

Moyens auxiliaires

L’AVS contribue au financement de certains moyens auxiliaires, dans une moindre mesure toutefois que l’assurance-invalidité autrefois. Renseignez-vous auprès de votre agence communale AVS ou de votre caisse de compensation avant d’acquérir un appareil auditif ou des lunettes grossissantes, ou encore avant de louer un fauteuil roulant. On vous remettra à cette occasion un formulaire de demande.

Bonifications pour tâches d’assistance

Les personnes qui s’occupent d’un enfant, d’un parent, d’un beau-parent ou d’un conjoint bénéficiant d’une allocation pour impotents de degré moyen au moins peuvent faire valoir une bonification pour tâches d’assistance auprès de l’agence AVS de leur commune de résidence. Ce bonus leur est octroyé à condition qu’elles vivent en ménage commun avec la personne passible de soins et qu’elles ne perçoivent elles-mêmes ni rente de vieillesse ni rente d’invalidité et n’aient pas d’enfants de moins de 16 ans. Contrairement au bonus éducatif, la demande de bonification pour tâches d’assistance doit être renouvelée chaque année. Ces bonifications seront ensuite prises en compte lors du calcul de la rente des personnes ayant prodigué les soins. Renseignez-vous sur les dispositions légales en vigueur.

J'ai besoin d'aide

Vous cherchez des offres de soutien? Vous trouverez ici des adresses près de chez vous.