1. Octobre 2018

A lire

«Je me suis lentement isolée pour m'occupter de lui»

Ils donnent sans compter pour accompagner un proche maladie. S'organiser et se décharger leur permet de préserver leur santé et leur moral.

  • Prendre conscience que l'on est un proche aidant
  • Organiser un tournus pour accompagner le malade
  • Demander de l'aide (CMS, Croix-Rouge, associations, foyers de jour, EMS, etc.)
  • Maintenir une vie sociale
  • Se donner la permission de penser à soi et pas uniquement au malade

Articles de presse (Le Nouvelliste)

J'ai besoin d'aide

Vous cherchez des offres de soutien? Vous trouverez ici des adresses près de chez vous.