25. Octobre 2018

Faits et chiffres

Assistance et soins à des proches en Suisse

En Suisse, 250 000 personnes sont mobilisées par la prise en charge d’un proche. Mais qui se soucie d’elles? Prendre conscience de ses propres limites et oser solliciter de l’aide avant qu’il ne soit trop tard – voilà un défi majeur de notre temps.

Si l’on inclut la garde d’enfants, les chiffres relatifs à l’aide apportée gratuitement sont encore plus impressionnants. Selon les données de l’Office fédéral de la statistique, 35% de la population de 15 à 64 ans résidant de manière permanente en Suisse s’est régulièrement occupée d’enfants ou d’adultes en 2015. Cela correspond à 1,9 million de personnes.

Fin 2017, l’Office fédéral de la statistique a évalué ce travail non rémunéré: au total, les personnes âgées de 15 à 64 ans assumant des tâches de garde ou d’assistance au sein de leur propre foyer fournissent 40 millions d’heures par an, pour une valeur monétaire estimée à 81 milliards de francs.

Qui assure des tâches d’assistance et de soins? 

La propension à aider des proches augmente avec l’âge:

  • Chez les 45 à 54 ans, les tâches d’assistance commencent à prendre plus d’importance, notamment lorsque leurs parents atteignent un âge où ils apprécient d’avoir de l’aide.
  • Chez les 55 à 64 ans, la part des personnes s’impliquant dans la garde d’enfants (petits-enfants) augmente, tandis que ces aidants continuent en parallèle de s’occuper de leurs parents.

Dans toutes les classes d’âges, les femmes fournissent plus souvent une aide non rémunérée que les hommes. Parmi les personnes âgées de 25 à 80 ans, la part d’hommes apportant une forme de soutien au moins une fois par semaine est de 7,1%, tandis qu’elle atteint 15% chez les femmes.

J'ai besoin d'aide

Vous cherchez des offres de soutien? Vous trouverez ici des adresses près de chez vous.