Signes d’alerte

La propension accrue des personnes âgées au suicide

Les statistiques montrent que le suicide est plus fréquent chez les personnes âgées que dans d’autres classes d’âge. Les suicides assistés sont en augmentation. Ils sont motivés entre autres par la crainte de perdre le contrôle et sa dignité. Les spécialistes considèrent que le diagnostic et la prise en charge de la dépression sont des priorités en matière de prévention.

L’augmentation des démences accroît les peurs associées à la vieillesse. Par ailleurs, certains débats sociétaux comme celui sur les coûts du système de santé, les représentations stigmatisantes du grand âge ou, plus généralement, l’image dévalorisée de la vieillesse contribuent à susciter chez la personne âgée le sentiment d’être «superflue», «un fardeau», et la conduit à envisager le suicide comme une issue. Les débats sociétaux sont aussi indispensables que les aides directes aux personnes âgées. A cet égard, les soins palliatifs jouent un rôle important.

Le suicide assisté n’en demeure pas moins contesté: «S’agit-il d’un geste relevant de la liberté individuelle ou le suicide est-il une conséquence de tableaux patholoqiques, qu’il convient de prévenir en tant que telle? Question extrêmement controversée, à laquelle le débat sur l’assistance médicale au suicide ou l’euthanasie confère une acuité accrue.» (Source)

J'ai besoin d'aide

Vous cherchez des offres de soutien? Vous trouverez ici des adresses près de chez vous.